imageentetelettrinfo

Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici. La possibilité de se désinscrire figure tout en bas

Premier semestre 2013

item2d

 

- Éditorial -

 

Renouveler notre culture citoyenne : chiche !

Lire, penser, échanger des idées, écrire, prendre du recul, projeter, interroger, critiquer... des actions qui demandent du temps... à perdre ou à gagner ?

Nous baignons dans l'efficacité, l'utilité, la fonctionnalité de toute action et en particulier la formation. Même au sein de l'éducation populaire, ce courant dominant de « l'utilité efficace » prend ses aises réduisant les espaces-temps de « l'inutile », à savoir la pensée, l'évaluation (non limitée à la mesure de l'efficacité mais au contraire qui construit du sens), la curiosité, la créativité. A quoi ça sert d'écrire ? A quoi sert de réfléchir aux finalités de nos actions ou de nos projets ? A rien, bien évidemment. A rien ici, tout de suite. Or, nous ne pouvons pas vivre dans l'urgence permanente, nous survivons peut-être. Dans cette survie, nous laissons la place au pilotage automatique, cette boîte automatique qui dicte nos pensées, le sens et la cohérence de ce que l'on fabrique. Cette boîte automatique fonctionne au simplisme, aux idées « prêtes à diffuser » ou « prêtes à penser », à la segmentation hermétique de la vie, à la technocratisation et l'expertise, mais aussi dans un autre registre, au « y'a qu'à, faut qu'on ! ». Que l'on se retrouve au comptoir d'un café, à une réunion de conseil d'administration, à un colloque sur telle ou telle question de société... il semblerait que toute conversation se résume en une seule phrase : « ne perdons pas de temps, soyons efficaces ! » ou sa version plus capitaliste « le temps c'est de l'argent ! ». On pourrait aussi s'interroger sur les auteurs de cette boîte automatique, au service de quoi, au nom de quoi...

On débranche la boîte automatique ?

Retrouver du pouvoir sur sa vie, être acteur et auteur de ses choix, relier ses actions à d'autres pour changer des problématiques sociales... cela nécessite de l'espace et du temps pour analyser, comprendre, interroger ce qui est à l'œuvre.

Il est urgent de réinvestir de l'énergie en particulier dans nos associations d'éducation populaire pour redonner du goût et de l'appétit aux dynamiques qui relient pensée et action, lecture et écriture, échanges et cogitations, curiosité et prise de recul. Le Crefad Auvergne souhaite proposer de l'espace-temps collectif et coopératif pour ce travail, sous le signe de la réjouissance, en ouvrant et animant des groupes de travail visant le développement de notre culture citoyenne à partir de nos situations de vie, d'implication, de travail, d'engagement, de questionnement...

Aiguisons nos neurones, affûtons nos pensées, explorons nos possibles. Chiche ?

 

 

item2a

 

- Nouveau-

Trois groupes de travail citoyens réguliers pour l'autoformation et le développement de la culture

Lors de son assemblée générale du 23 février dernier, le Crefad Auvergne a entériné la constitution de trois groupes de travail thématiques réguliers. Il s'agissait de donner corps à un projet déjà ancien consistant à offrir à tout citoyen motivé par certains thèmes, la possibilité de se former, de travailler sa culture, ses connaissances et compétences dans des domaines qui nous tiennent à coeur parce que chargés d'enjeux majeurs. +d'information

Groupe "Comprendre l'économie"

En analysant des situations vécues/connues, ce groupe s'attachera à comprendre les phénomènes économiques sous-jacents qui participent de leurs causes. Ainsi, au fil des rencontres mensuelles, chaque participant sera mieux à même de se repérer dans les questions, les mécanismes et les concepts de l'économie.

Ce groupe de co-formation aura recours à la méthode de la socio-analyse et sera animé par un intervenant qui anime actuellement un tel groupe de travail en Italie et participer à de nombreuses initiatives critiques et alternatives en matière d'économie (entreprise autogérée, groupe de réflexion...). +d'information

Groupe : « se cultiver pour agir : dynamiques d'analyse de situations sociales »

Ce groupe d'échange et de formation s'attachera à « travailler » des situations sociales apportées par les participants en mobilisant de la méthode (issue de l'éducation populaire) et entrevoir des possibilités d'actions. Il utilisera des films de type documentaires ou entretiens et des livres, pour à la fois stimuler sa culture générale (bien collectif et nécessaire à l'esprit critique) et à la fois élaborer des clés pour « comprendre » le monde et plus particulièrement les situations sociales dans lesquelles les participants sont impliqués.

. +d'information

Groupe de travail, d'étude et de réflexion sur les questions de violence

Ce groupe de travail, d'étude et de réflexion entend explorer et approfondir les questions qui touchent au thème de la violence dans tous les secteurs de la vie : personnelle, professionnelle, proche ou lointaine. En partant du constat que lcelle-ci est omniprésente de manière diversifiées, dans nos modes de vie, et qu'elle n'est plus nommée ni traitée, hormis lorsqu'elle se manifeste sous des formes spectaculaires et meurtrières, les participants étudieront les documents, texte, méthodes et ressources existants, dans l'optique de contribuer à leur échelle à ce que l'enjeu majeur qu'est la violence soit mieux pris en compte dans toute action à visée humaniste (action sociale, citoyenne, éducative, parentale, soignante...). +d'information

 

 

item2

 

- Événement -

Rencontres nationales des espaces-test agricoles à Chilhac en juin

Le dispositif « ilots paysans* » accueille les 12, 13 et 14 juin les rencontres nationales des espaces-test agricoles.

Les membres du Réseau National des Espaces Test Agricoles (RENETA) vont se réunir à Chilhac, en Haute-Loire pour continuer à construire le réseau, et mieux connaître les spécificités de la dynamique auvergnate.

Une journée sera ouverte plus largement aux partenaires intéressés pour échanger sur des thématiques qui les concernent.

*Espace-test agricole porté par le groupe agricole du CELAVAR Auvergne (dont le Crefad Auvergne).

item2b

 

- Actualité des formations -

Les prochaines formations pour "acteurs sociaux et citoyens" à Clermont-Ferrand

Pour affiner vos compétences, découvrir des approches nouvelles et des techniques stimulantes, aider le personnel de votre structure à s'adapter, nous concevons chaque année un programme de formation destiné aux professionnels ou bénévoles impliqués dans l'animation, le social, la vie associative et plus généralement la vie d'une organisation.couverturecataloguepapier2013

Durant cette première partie de l'année 2013, le programme prévoit de multiples actions de formation dans nos locaux clermontois.

Il nous reste des places et nous avons besoin de compléter nos groupes pour les trois prochaines formations : renseignez-vous sur les conditions de participation...

Initiation à l'écoute active

26, 27 et 28 mars 2013 +d'information

Quels changements pour l'ESS et les associations? (atelier)

4 avril 2013 +d'information

Prendre la parole en public, s’exprimer au sein d’un groupe

8, 9 et 10 avril 2013 +d'information

 

Si ces formations vous intéressent, contactez rapidement notre secrétariat par téléphone (04 73 31 50 45) ou courriel secretariat(arobase)crefadauvergne.org

 

Prévenir et transformer les conflits dans le travail, les relations personnelles, les situations de coopération...

15, 16 et 17 avril 2013 +d'information

Gérer le stress et se ressourcer en travaillant les valeurs, l'identité, le projet

13, 14 et 15 mai 2013 +d'information

Gérer les relations interpersonnelles difficiles, et apprendre à transformer les émotions négatives

3, 4 et 5 juin 2013 +d'information

Tenir les comptes de son association (les bases)

6 et 7 juin 2013 +d'information

Promouvoir une structure ou une activité

17, 18 et 19 juin 2013 +d'information

Actualité des réformes de l'Etat et des collectivités territoriales

16 et 17 septembre 2013 +d'information

Penser et structurer son action dans la complexité

23, 24, 25, 26 septembre 2013 +d'information

De l'analyse de ses besoins à la création de pages et sites web - Initiation aux fonctions de webmaster

23, 24 et 25 septembre +d'information

21, 22 et 23 octobre

25, 26 et 27 novembre 2013

 

Si vous êtes salarié, ces formations peuvent être suivies dans le cadre de votre plan de formation ou au titre du DIF. Pour les bénévoles associatifs et les citoyens engagés dans des activités, en cas d'insuffisance de revenus, il est possible de prendre part à ces formations contre une participation de 25 euros par journée ainsi que l'adhésion à l'association (20 euros par an).

Des formations destinées aux porteurs de projets de création d'activités en milieu rural

Avec le soutien du Conseil régional d'Auvergne et du Fonds Social Européen, nous animerons prochainement deux formations dédiées aux personnes demandeuses d'emploi et porteuses d'un projet de création d'activités

Formation-accompagnement orientée "installation à court terme"
à Prades (St Pierre Roche)

Du 3 juin au 5 juillet 2013

Exclusivement pour des porteurs de projet déjà bien avancés dans leur projet, cherchant à finaliser celui-ci sur des aspects techniques (chiffres, étude de marché, localisation exacte) et désireux de créer leur entreprise dans la zone Sancy

Formation accompagnement pour structurer votre projet de création d'activités
en milieu rural à Pontgibaud

Du 26 septembre 2013 au 17 janvier 2014

Cette formation collective d'une durée plus longue que la précédente s'adresse à des personnes moins avancées dans leur projet ou au stade du début de la réflexion. Elle articulera apports théoriques, applications pratiques à son projet, interventions professionnelles et visites de terrain.

L'offre d'accompagnement des porteurs de projets par notre dispositif "Boutique d'Initiatives"

La participation aux différents temps d'accompagnement proposés par la Boutique d'Initiatives est gratuite. La seule condition est d'être motivé(e) pour travailler les divers aspects de son projet de création d'activités en milieu rural, quel que soit le stade de développement et de maturité de ce projet.

Deux stages "du désir au projet"

Les 13, 14 et 15 mai 2013 dans la zone Combrailles (le lieu exact sera fixé 3 semaines avant, en fonction de la localisation des participants, dans le but de faciliter leur participation).

Les 3, 4 et 5 avril 2013 dans nos locaux clermontois

Chacun de ces stages est destiné aux personnes engagées et motivées dans le travail sur leur projet de création d'activités, confrontées au besoin de formaliser leur projet, d’en vérifier la cohérence et le sens, de le coucher sur le papier. +d'information

Les vendredis de la création d'activités, à Clermont-Ferrand

Chaque vendredi des mois d'avril et mai 2013

+d'information

 

 

item2c2 

- Point d'Appui à la Vie Associative en Sancy et Combrailles -

Financer la formation des bénévoles de mon association : pourquoi? Comment?

15 mars 2013, de 13h45 à 17h30, salle de la mairie à Gelles

Après-midi d'information et atelier pratique

Les associations sont fréquemment confrontées au besoin de former les bénévoles grâce auxquels elle existent et exercent leurs activités indispensables à la vie des territoires. Lors de cet atelier, plusieurs dispositifs destinés à financer la formation des bénévoles seront étudiées et un travail concret de sollicitation d'aides financières auprès de l'un d'entre eux sera effectué pour les participants confrontés à ce besoin.

 

 

 

item2c1 

 

- A proximité -

Mise en route d'un Réseau de Veilleurs dans la zone Sancy-Combrailles

Un réseau de veilleurs a été créé sur le secteur Sancy-Combrailles, dans le département du Puy-de-Dôme. L'idée est née lors de l'organisation du premier festival de l'initiative locale, à Pontgibaud, le 12 juillet 2012 (voir ci-dessous : "Focus").

Le principe est simple : une structure* met en place des relais pour collecter des informations à propos d'initiatives variées amenées à se dérouler sur le territoire (manifestation culturelle, rencontres formelles, projet en germination...) et des outils adéquats pour partager et diffuser cette information (site web et newsletter liée à une liste de diffusion). Une dizaine de fois dans l'année, la lettre électronique est éditée et expédiée aux abonnés à la liste de diffusion. Ce type de dispositif montre combien nos territoires ruraux sont vivants d'une quantité et d'une variété impressionnante d'initiatives, et combien il est important de le faire savoir. La lettre des veilleurs Sancy-Combrailles en est à son troisième numéro.

Le site sur lequel figurent toutes les informations sur cette activité est ici

Le lien pour accéder aux ancien numéro de la lettre des Veilleurs Sancy-Combrailles est ici.

* Cette structure est dans le cas présent ici le Crefad Auvergne, avec le soutien d'administrations, d'agents de développement et en lien avec divers acteurs sociaux.

 

 

 

item2c

 

- Focus -

L'initiative locale a de l'avenir… elle fait la fête et ses festivités font du bien au territoire.
Retour
sur le déroulement du premier Festival de l'Initiative Locale.

A partir de l'idée initiale, de créer un événement multifacettes qui permette à tout acteur et habitant du territoire de venir à la rencontre des autres, dans leurs différences et leurs complémentarités, l'équipe salariée et le conseil d'administration du Crefad Auvergne ont entrepris d'organiser le premier festival de l'initiative locale.

Après pas mal de préparation et de cogitations, la manifestation s'est posée dans la commune de Pontgibaud, où nous étions présents et où nous pouvions compter sur le soutien de la municipalité pour faciliter la logistique.

De manière concrète, côté participants, cette première édition était assortie de propositions de rencontres et de découverte. Découverte d'activités via des ateliers créatifs en simultané (dessin, écriture, plantes sauvages, ondes, photo). Et, plus tard, rencontres d'acteurs du territoire : club Cigales, agriculteur bio, créatrice de doudous médicinaux, salle de gym en milieu rural... Plusieurs personnes ont participé à une rencontre en venant pour cette opportunité car eux-mêmes avaient un projet d'installation du même type que celui visité.

En fin d'après midi c'était la "foire à l'initiative" : les participants étaient invités à partager des annonces portant sur des besoins, des recherches, des informations, la genèse de projets divers… Le tout a été affiché sur un mur des initiatives individuelles et collectives. Enfin, divers stands étaient tenus pour informer de l'actualité associative du territoire et présenter le Point d'Appui à la Vie Associative animé par Crefad Auvergne dans le secteur.

La fin d'après midi a été couronnée par un repas de type auberge espagnole où, à travers les grignoteries et les spécialités (parfois surprenantes) apportées par les participants, s'est vécu un véritable enjeu de convivialité interculturelle.

Un concert du groupe Doc Martine venait clôturer la manifestation vers le milieu de la nuit.

Au total, un peu plus de cent cinquante personnes, dont beaucoup ne se connaissaient pas, ont participé à cette première édition, à travers les différents temps offerts.

Plusieurs observations sont intéressantes par rapport à l'organisation de ce festival de l'initiative locale.

Premièrement, même si nous en étions au préalable persuadés, dans la mesure où nous avons, au sein du Crefad Auvergne, une importante pratique et une histoire avec les échanges interculturels, cette manifestation a permis ce type d'échanges. Le pari est réussi car des personnes qui ne partagent pas la même culture, qui parfois se côtoient mais ne se voient pas se sont retrouvées autour de centres d'intérêts communs et sont parvenues à s'enrichir mutuellement. Notre campagne française n'est pas une jungle mais il faut bien constater qu'une certaine dynamique d'isolement et d'entre soi y est à l'œuvre. Rien de bien grave, mais une manifestation comme celle que nous avons lancée est un antidote qui nous paraît très pertinent face à un tel phénomène. Beaucoup de témoignages rapportés par les participants vont dans ce sens.

Pour notre association, cette manifestation a également été l'occasion d'une ouverture au territoire sur lequel elle assure une présence et une action. Une des conséquences a été notre visibilité locale mais également, d'offrir les conditions d'une visibilité plus importante à des acteurs sociaux et économiques présents sur ce territoire mais peut-être pas toujours bien valorisés à leur juste niveau.

Ce sont les petits ruisseaux qui font des grandes rivières…

Ce premier festival de l'initiative locale nous a montré qu'en invitant des personnes aux profils et aux motivations variées à participer à une manifestation « intersectorielle » (dans laquelle le dénominateur commun est l'envie de vivre à la campagne et y maintenir ou d'y faire exister une qualité de vie) l'organisation d'une "petite chose" avec des moyens modestes mais basée sur la rencontre pouvait produire de nombreuses conséquences positives.

C'est ainsi que naissent les initiatives appelées à se pérenniser. Le festival de l'initiative locale est désormais appelé à se renouveler dans d'autres lieux, avec d'autres forces, en utilisant d'autres manières de valoriser et stimuler la créativité et le dynamisme présent sur un territoire.

Nous invitons d'ores et déjà les personnes intéressées à nous retrouver le 11 juillet prochain, dans la zone ouest du département du Puy-de-Dôme pour la deuxième édition du festival de l'initiative locale.

Nous essaierons d'embarquer encore plus les citoyens et les acteurs socioéconomiques locaux : élus, responsables d'associations, agents de développement, travailleurs sociaux, entrepreneurs, commerçants. La manifestation est de petite échelle mais l'enjeu est de taille : revendiquer et renforcer la qualité de vie présente sur un territoire rural.

Le festival de l'initiative locale agit comme un révélateur photographique, en montrant et en mettant en action le potentiel présent. En procédant ainsi, il y stimule les processus de développement...

A suivre en 2013!

 

Le Crefad Auvergne est une association d’éducation populaire basée à Clermont-Ferrand qui a pour buts : le partage et le développement de la culture, de l’éducation et des savoirs ; le développement de l’autonomie de pensée et d’action des individus et structures collectives, afin de permettre l’accès à la citoyenneté dans la perspective d’un monde plus juste et plus solidaire.

 

Vous êtes destinataire des informations diffusées par le CREFAD Auvergne (association d’éducation populaire membre du Réseau des Crefad. Nous vous remercions de votre attention et sommes ouverts à toute suggestion, proposition ou remarque que vous voudriez bien nous adresser.

Nous ne souhaitons pas utiliser l’outil de communication qu’est le courrier électronique de manière abusive, aussi, nous vous proposons dans chaque message la possibilité de vous retirer de cette liste de diffusion en cliquant sur ce lien (dans le cas où vous recevez ce message par le biais d'un logiciel de messagerie installé sur votre ordinateur). Si vous consultez vos messages par le web, envoyez-nous un courriel avec la mention : « désinscription lettre information » à l'adresse : communication(arobase)crefad.info

 

 

 

CREFAD Auvergne, association d'éducation populaire (Association loi de 1901 à but non lucratif),
membre du réseau des CREFAD,
organisme de formation déclaré sous le numéro 83630020463

http://www.crefadauvergne.org

9, rue sous les Augustins – 63 000 Clermont-Ferrand – Tél. 04 73 31 50 45 – Fax : 04 73 31 15 26
courriel : secretariatcrefadauvergne.org